Futur Mac

Le firewall ipfw

Le firewall intégré de Mac OS X peut être configurer via les préférences systèmes. Jusqu'à Panther, ces préférences étaient assez sommaire. C'est toujours le cas avec Tiger, mais un peu moins (il est entre autre possible de gérer les ports udp).

Pour certains, celà ne suffit pas, et ils souhaitent pouvoir utiliser le firewall intégré dans toute sa spendeur. Il faut alors mettre les mains dans le cambouis, ce qui n'est pas toujours évident et, je l'espère, bien documenté dans cet article.

suite…

Configurer son Mac OS X

Il y a tellement de possibilités de configuration, de logiciels disponibles, que l'on s'y perd très vite souvent au point de ne pas savoir par quoi commencer, et même ne pas savoir quoi faire du tout.

Dans cet article, je présenterais mes propres choix de configuration. Cependant, c'est plus comme un aperçu de ce que l'on peut faire qui faut considérer cet article. Même si vous êtes convaincu que personne n'a la même conception que vous d'un espace de travail, donc a fortiori pas la même que moi, vous gagnerez à lire les paragraphes qui suivent : vous y trouver des idées sur comment mettre en place votre propre configuration si inhabituelle.

suite…

Quels logiciels utiliser ?

Utiliser MacOS X pour la première fois, n'est pas très compliqué : tout se passe à peu près comme avec tous les autres systèmes d'exploitation. Cependant quand on commence à l'utiliser de façon régulière, parce que c'est sa propre machine et non un mac en accès public, on se pose pleins de petites questions sur quels logiciels utiliser pour faire telle chose, ou comment configurer telle autre.

Dans cet article je décris où peuvent s'effectuer la plupart des configurations, quels sont les logiciels les plus couramments utilisés pour certaines tâches. J'espère que cela vous suffira pour commencer à utiliser votre mac avec une meilleure productivité.

suite…

Comparaison des langages de programmation

[en cours de rédaction]

La machine à tout faire qu'est l'ordinateur, ne sait rien malheureusement rien faire toute seule… il faut tout lui expliquer. Malheureusement, cette dernière, pas très intelligente ne comprend que des textes écrits dans une langue très stricte, surtout pour ce qui est de la ponctuation. Ces langues, sont couramment appelées «langages de programmation».

Ces langages sont très nombreux (plus d'un millier !), il faut donc en choisir un pour programmer (expliquer à la machine comment faire pour reprendre la métaphore précédente). Ce choix est d'autant plus difficile que ces langages semblent tous se ressembler plus ou moins. J'espère via cet article de vous faire comprendre quels sont les points importants à comparer avant de faire son choix.

Ici je resterais assez général afin d'apporter une vision d'ensemble, mais d'autres articles suivront, avec des descriptions plus précises de différents langages.

suite…

Utiliser X11 avec Mac OS X

Bien que basé sur un système Unix, Mac OS X utilise son propre système d'affichage graphique et de gestion de fenêtres (Aqua, aussi appelé Quartz) et non X11 comme la plupart des systèmes Unix. Cependant, il est tout à fait possible d'installer X11, versions client et serveur, par dessus Quartz et ainsi de retrouver la compatibilité avec le monde des stations de travail.

Ce tutorial explique comment l'installer et comment l'utiliser via le Terminal.

suite…

Réveiller son Mac à distance

Ce tutorial explique comment réveiller une machine en veille à travers un réseau local ou par internet.

Cette documentation est orienté MacOS X, mais cela devrait aussi marcher sur n'importe quel système disposant d'un interpréteur perl (comme Linux), et disposant d'une carte réseau supportant le réveil par réseau.

suite…

Utiliser un serveur CVS

Un serveur CVS est un outil permettant des gérer la travail à plusieurs sur un même projet ainsi que de gérer plusieurs versions d'un même projet. Parmit ses concurrents, on trouve les serveurs Perforce et les serveurs Arch.

Ce tutorial explique le fonctionnement de la commande cvs. Il existe cependant des interfaces graphiques permettant d'en simplifier l'utilisation, mais ce tutorial reste entièrement valide dans la description de termes techniques ("checkout", "commit"?) et de ses principes de fonctionnement. Pour adapter ce tutorial à ces utilitaires, il suffirait simplement de remplacer les exemples de code par des captures d'écran, avec un peu d'abstraction on peut imaginer ces captures à partir des lignes de commandes proposées.

Le CVS ne sait fonctionner uniquement sur des fichiers texte. Il est toutefois capable de manipuler des fichiers binaires, mais est incapable d'effectuer bon nombre d'opération sur ces fichiers.

suite…